Immobilier
en Loir-et-Cher

Où habiter en Loir-et-Cher ?

A l’achat comme à la location, le Loir-et-Cher se distingue par une offre immobilière variée et abordable. Si la qualité de vie est au rendez-vous partout en Loir-et-Cher, à chacun des envies ! Pour savoir où vivre en Loir-et-Cher, découvrez pas à pas les spécificités immobilières des différents territoires du département, ainsi que quelques villes et villages de Loir-et-Cher qui vous feront probablement franchir le pas.

Carte du Loir-et-Cher : Blois, Vendôme, Romorantin-Lanthenay, Montrichard Val de Cher, Lamotte Beuvron

Des villes moyennes à taille humaine

Au cœur de la région Centre-Val de Loire, le Loir-et-Cher est bien entouré ! Blois, ville capitale et préfecture, se trouve à une quarantaine de minutes d’Orléans (Loiret – 45) et de Tours (Indre-et-Loire – 37). Les deux autres villes majeures du département : Vendôme au nord et Romorantin au sud, parfont la carte de ce territoire particulièrement accessible, à moins de 2h de Paris.

Vue-aérienne-sur-Blois-Immobilier-en-Loir-et-Cher

Blois vous séduira par sa beauté et sa vie culturelle animée

Blois, chef-lieu du Loir-et-Cher, première ville du Loir-et-Cher(37 km² pour 47 000 habitants en 2023), est situé au centre du territoire. Construite à flanc de coteaux, avec vue plongeante sur la Loire, la cité possède un riche centre historique. Autour du château de Blois, datant pour certaines parties du 13ème siècle, vous pourrez notamment prendre un verre en terrasse dans un cadre idyllique. Ville à taille humaine où les rencontres sont aisées, Blois offre un tissu commercial conséquent et de qualité. Au plan culturel, la capitale du Loir-et-Cher n’est pas en reste avec la Scène nationale de théâtre La Halle aux grains ainsi que le cinéma d’art et d’essai Les Lobis. Découvrez les avantages du Pass Culture imaginé par la Ville spécialement pour les habitants de Blois.

Disposant de l’ensemble des services publics, dont un centre hospitalier ultra-moderne, Blois se caractérise par une offre immobilière variée et encore relativement abordable au m² (2000 euros en moyenne). Les amateurs de bâti ancien trouveront ainsi à la vente dans le centre-ville des maisons à pan médiéval mais aussi, plus rarement, des hôtels particuliers datant de la Renaissance. Plus aéré, le quartier des Grouets offre des biens haut de gamme à l’ouest de la ville. Au sud de la Loire, le quartier de Blois Vienne, récemment réhabilité, propose des opportunités plus accessibles.

Romorantin-Lanthenay, une porte ouverte sur la Sologne

Deuxième ville du Loir-et-Cher, avec 18 000 habitants, Romorantin-Lanthenay a su conserver son authenticité et son identité solognotes. Car l’un des atouts principaux de Romorantin est bien sa situation géographique, au cœur de la Sologne, poumon vert de 5000 km² composé de forêts et d’étangs. Ici quelques centaines de mètres suffisent pour se retrouver en pleine nature et s’oxygéner les poumons. Son centre-ville charmant est composé de maisons individuelles construites en briques rouge, caractéristiques du bâti solognot et propose également une offre commerciale attrayante.

Facile d’accès, la ville est reliée à l’A85 qui permet de rejoindre Paris en 2 heures et Clermont-Ferrand en 3 heures. En conséquence, le prix moyen du m², 1700 € en centre-ville, est plus élevé que dans certaines communes moins bien desservies.

Vue sur Vendôme en Loir-et-Cher ©Be LC

Vendôme en bord de Loir, vivante et accessible avec sa gare TGV

Grâce au Loir qui la sillonne et son riche patrimoine architectural (porte Saint Martin, abbaye de la Trinité notamment), Vendôme propose un cadre ressourçant dans le nord du Loir-et-Cher. A seulement 40 minutes en TGV depuis Paris-Montparnasse, vous oublierez vite la vie (trop) trépidante des métropoles pour prendre le temps de vivre dans la troisième ville du Loir-et-Cher (16 000 habitants). Avec plus de 200 acteurs culturels, la ville propose une offre culturelle complète ainsi que de nombreux commerces.

La ville de Vendôme, qui dispose de surcroît d’un tissu économique dynamique boosté par son accessibilité, est de plus en plus recherchée par les franciliens, entre autres ! En conséquence, les prix de l’immobilier ont augmenté, mais il est toujours possible d’acquérir une belle maison ancienne à deux pas de la place Saint-Martin ou un appartement moderne pour moins de 1700 euros au m². En proche périphérie, les communes de Saint-Ouen et de Thoré-la-Rochette se situent à moins de 10 kilomètres de la gare TGV de Vendôme-Villiers-sur-Loir et proposent des pavillons pour un prix plus abordable.

Paysages-du-Perche-en-Loir-et-Cher©CC-Collines-du-Perche

Villages et paysages typiques en Loir-et-Cher

Découvrez les paysages et spécificités des territoires Loir-et-Chériens, du nord au sud !

En partant de la petite Beauce et du Perche

Partie la plus septentrionale du Perche, le Nord du Loir-et-Cher offre le même charme que dans l’Orne et l’Eure-et-Loir. Le Perche dit vendômois est parsemé de petites villes séduisantes par leur bâti ancien préservé et leur environnement naturel composé de bocages, de collines et de vallées. Une différence de taille cependant avec les deux autres Perche, largement peuplés de résidents secondaires franciliens : le prix de l’immobilier y est bien plus modique.

Mondoubleau, le chef-lieu qui comprend 1300 habitants, offre un tissu commercial complet, autour d’un petit centre-ville ancien intégrant des maisons à pans de bois datant du XVe siècle. En petite Beauce, au nord-est du département, les communes de Morée et de Freteval sont les deux plus remarquables, avec pour l’un le manoir Porte de la Perrine, et pour l’autre un château médiéval. Dans ces trois lieux, les candidats à l’installation y trouveront des maisons, anciennes ou plus modernes, accessibles pour à peine plus de 1000 euros du m².

Pour plus d’information, consultez les sites web des communautés de communes des Collines du Perche (autour de Mondoubleau), du Perche et Haut Vendômois (Fréteval, Morée), Beauce Val-de-Loire (Mer, Marchenoir, Suèvres) et Terres du Val de Loire (autour de Beauce la Romaine) .

Vallée-du-Loir-©Aurélien-Charron

Autour de la vallée du Loir

Plus au sud, la vallée du Loir offre trois écrins de premier ordre pour y faire son nid. Montoire-sur-le-Loir est une petite ville dynamique de 3 000 habitants dotée d’un patrimoine historique important, autour de la chapelle Saint-Gilles et de son château du moyen-âge. Classé parmi les plus beaux villages de France, Lavardin vaut également le détour avec ses maisons troglodytes qui cohabitent avec des demeures de style gothique et Renaissance. Petite cité de caractère, Trôo séduira enfin les amateurs de lieux insolites avec son agencement composé de terrasses étagées, de grottes, de sentiers et d’escaliers biscornus.s

Pour plus d’informations, consultez le site web de la communauté de communes Territoires Vendômois (Lavardin, Montoire-sur-le-Loir, Trôo, Villiers-sur-Loir…)

La vallée de la Loire et autour de Blois

La Chaussée-Saint-Victor, au nord de l’agglomération blésoise, intègre des zones pavillonnaires et de petites résidences de deux ou trois étages avec des prix tout à fait raisonnables, à la vente comme à la location. Saint-Dyé-sur-Loire, Maslives, Montlivault ou encore Ménars proposent un cadre de vie ressourçant où la Loire est omniprésente Enfin, au sud de Blois, Vineuil et Saint-Gervais-la-Forêt proposent leurs cadres bucoliques aux primo-arrivants. En continuant encore plus au sud, Chaumont-sur-Loire et Cheverny ne brillent pas seulement par leurs châteaux mondialement connus. Ce sont aussi des lieux de vie calmes et agréables disposant de nombreux commerces de proximité, mais dont le tarif de l’immobilier peut atteindre 2000 euros le m².

Pour plus d’information, consultez le site web de la communauté de communes de Grand Chambord (Mont-près-Chambord, Maslives, Bracieux, Saint-Laurent-Nouan), d’Agglopolys (agglomération de Blois) et de Terres du Val de Loire (autour de Muides-sur-Loire)

Chaumont-sur-Loire-Vallée-de-la-Loire©Denis-Bomer

La vallée du Cher est de plus en plus recherchée

Les amateurs de petites cités au bord de l’eau seront servis tout au long de la vallée du Cher qui serpente dans le sud du Loir-et-Cher. Le calme de la rivière n’empêche pas d’ailleurs le dynamisme économique comme à Saint-Aignan et Noyers-sur-Cher. Ces deux communes, en plein essor grâce à la proximité du Zooparc de Beauval, restent très abordables (1100 à 1800 euros le m²) avec un beau potentiel de maisons à bâtir ou à rénover. La cité médiévale de Montrichard-Val de Cher constitue de son côté un cadre de vie au cachet historique indéniable, au même niveau de prix.

Pour plus d’informations, consultez le site web de la communauté de communes du Val de Cher Controis.

La Sologne, un poumon vert très prisé

La renommée mondiale de la réserve naturelle de la Sologne, au sud-est du département, y a largement fait grimper les prix, notamment dans les trois petites villes actives de Lamotte-Beuvron, Neung-sur-Beuvron et Salbris. L’architecture solognote, mêlant briques, colombages et torchis, séduit aussi les nouveaux arrivants. Pour s’offrir la maison de leur rêve, ils devront s’éloigner de quelques kilomètres dans les villages de Chaumont-sur-Tharonne, Bracieux, Tour en Sologne, où l’enveloppe de prix restera néanmoins comprise entre 1500 et 2000 euros du m².

Pour plus d’information, consultez les sites web des communautés de communes de la Sologne des Etangs (autour de Neung-sur-Beuvron), de la Sologne des Rivières (Salbris, Pierrefite-sur-Sauldre, Selles-Saint-Denis) et Coeur de Sologne (Chaumont-sur-Tharonne, Lamotte-Beuvron)

Architecture-solognote-©Nicolas-Derré-CD41

Pour aller plus loin

Vous voulez en savoir plus sur la qualité de vie en Loir-et-Cher ? Consultez notre dossier spécial qualité de vie en Loir-et-Cher, et découvrez le guide illustré S’installer en Loir-et-Cher, disponible dans toutes les bonnes librairies !

Restez informés !

Inscrivez-vous pour recevoir les infos #fiersduloiretcher !

Et d’ici-là, rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux Linkedin, Facebook et Instagram.